Tous les articles par AmpelosWebMaster

Origine France Garantie

C’est avec grand plaisir que nous apprenons que notre imprimeur, l’imprimerie ICN à Orthez, a été la première entreprise de fabrication de livres ayant obtenu le label : Origine France Garantie. Ce label garantit une fabrication en France par des entreprises qui respectent les réglementations sociales  et environnementales françaises.

L’Europe bouleversée, des précurseurs de la Réforme à Luther et Calvin,

par Nicole Vray

Depuis le XIIème siècle des précurseurs prônent dans toute l’Europe un retour au message authentique de l’Évangile et dénoncent les abus de la papauté et de l’Église, comme la vente des indulgences. Ils se nomment Pierre Valdo en France, John Wyclif en Angleterre, Jean Hus à Prague.
Au XVIème siècle, l’intelligence et la force de Martin Luther a été de rassembler toutes leurs idées et de les fédérer en une œuvre unique et exceptionnelle. Le réformateur allemand aura bénéficié de l’aide de certains hommes d’Église, de politiques et surtout de l’imprimerie, technologie indispensable à la diffusion de ses écrits. Plus tard, d’autres réformateurs poursuivront l’œuvre de Luther, notamment Jean Calvin depuis Genève.

Nicole Vray a voulu faire découvrir l’environnement politico-religieux de l’époque et les acteurs marquants : outre les précurseurs, les épouses si présentes et actives des réformateurs, Catherine von Bora, Idelette de Bure, Katherine Krapp et Anna Reinhard et d’autres femmes d’influence comme Marie Dentière, Marguerite de Navarre et Jeanne d’Albret.  Toutes ces grandes figures ont contribué à ce qui aboutira à la Réforme, ce bouleversement religieux, politique et social au XVIème siècle.

Nicole Vray, Docteur ès-Lettres, membre de l’Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Caen, est une spécialiste du XVIème siècle et de ses représentants notamment du protestantisme. Elle est l’auteur d’ouvrages d’Histoire moderne et de biographies.

Achetez en ligne -L'Europe bouleversée-

Albert Finet, par amour pour la vérité

par Olivier Finet

Ce qui est important (tant pis pour le politique), ce n’est pas de pourfendre des idées ; mais de défendre l’homme, d’aller à sa rencontre, de prendre sa peine, de l’aimer tel qu’il est… 

Cette réflexion d’Albert Finet dans l’un de ses articles du journal Réforme résume bien la pensée de ce pasteur devenu journaliste qui co-fonda à la Libération, et dirigea pendant presque 25 ans,  un hebdomadaire qui existe encore aujourd’hui.

Albert Finet a été un témoin et commentateur engagé des grands événements de son temps, de la Libération à Mai 68 en passant par la guerre d’Algérie, la lutte contre l’apartheid et les grandes questions sociales des Trente Glorieuses. Il a aussi su mener une équipe de contributeurs composée de personnalités aussi fortes et différentes que Jacques Ellul, André Philip, René Courtin  et Roland Laudenbach pour faire un journal riche d’opinions et d’analyses originales sur l’actualité.

Cette biographie écrite par son fils, Olivier Finet, nous fait découvrir le cheminement et l’activité d’un homme qui contribua posément à établir une presse libre et un regard spirituel sur l’actualité.

La préface est d’Antoine Nouis, théologien qui dirigea Réforme de 2012 à 2015.

A l’heure où les balles ne sifflent pas

par Henri & Hélène Nick

Lorsqu’en juin 1915, le caporal Edmond Cheuva du 43e régiment d’infanterie refuse de participer au peloton qui doit fusiller des soldats russes et arméniens, il justifie son attitude auprès de ses chefs en se référant aux conseils que lui a toujours prodigués Henri Nick, présentement aumônier militaire protestant du 1er CA mais qui est avant tout le directeur de l’œuvre d’évangélisation protestante au sein de laquelle le jeune homme a grandi. Edmond Cheuva est exempté de peloton d’exécution.

Toujours d’une rare richesse, ce troisième tome de la correspondance familiale Nick continue de porter notre attention sur des problématiques diverses, domestiques parfois, protestantes souvent, universelles dans bien des cas.

Le pasteur Henri Nick (1868-1954) est l’une des grandes figures du Christianisme social protestant. Pendant plus de cinquante années, il fait de l’évangélisation populaire dans le faubourg lillois de Fives. Conscient de l’importance du milieu dans la construction d’individualités libres, il se préoccupe aussi bien de la misère sociale que de la situation morale de celles et ceux qui fréquentent le Foyer du peuple.

Aumônier pendant la Première Guerre Mondiale, il s’illustre en 1916 lors des combats de Verdun puis de la Somme, durant lesquels il est blessé, ainsi qu’au Chemin des Dames en avril 1917.

De sensibilité socialiste, sans être un pacifiste radical, il soutiendra les revendications des objecteurs de conscience dans les années trente puis assistera des familles juives persécutées durant la Seconde Guerre mondiale. Il sera reconnu « Juste parmi les Nations ».

Prix : 26 €