Philippe & Alexandra David-Neel

par Joëlle Désiré-Marchand

« Marche à l’étoile même si elle est trop haute. » Alexandra David-Neel

Première femme occidentale à atteindre Lhassa, la capitale du Tibet interdit, en 1924, la célèbre exploratrice Alexandra David-Neel a laissé des récits de voyages palpitants, et nombre de livres sur le Tibet authentique, l’Inde et le bouddhisme.

Sa vie d’épouse fut tout aussi originale que ses pérégrinations. Féministe, libertaire, franc-maçonne, écrivaine, bouddhiste et toujours entre deux départs, elle entretint une relation forte avec son mari malgré leurs différences majeures. Dans ce livre, nous faisons plus ample connaissance avec Philippe Neel et son milieu familial.

Auteure de plusieurs livres sur Alexandra David-Neel et de la seule cartographie complète de ses voyages, Joëlle Désiré Marchand nous livre ici les secrets de ce couple étonnant qui passa de la séduction au tourment et de l’incompréhension à la tendresse au fil des années jalonnées par les absences de l’épouse et l’indépendance de l’époux.

Marguerite de Navarre

par Nicole Vray

 Sœur du roi François Ier, reine elle-même par son mariage avec le roi de Navarre, Marguerite d’Angoulême est célèbre pour son œuvre littéraire, notamment le Miroir de l’âme pécheresse ou l’Heptaméron.

Elle devrait l’être aussi pour sa quête spirituelle, son soutien aux précurseurs de la Réforme, et sa défense des droits de la femme.

Inquiétée, voire menacée pour son audace théologique et littéraire, proche des idées réformatrices et amie de Calvin mais attachée à l’Église catholique, Marguerite de Navarre a ouvert la voie, dès le XVIe siècle, à la revendication pour la liberté de conscience et les prémices de l’autonomie féminine.

            Femme d’exception, diplomate pour le roi, hérétique à ses heures, auteurà scandale pour son époque, protectrice des humanistes réformateurs, l’influence de Marguerite de Navarre perdurera avec sa fille, Jeanne d’Albret, reine de Navarre, et son petit-fils, Henri, futur Henri IV, roi de France et de Navarre.

Ce parcours impressionnant, écrit d’un style alerte, se lit comme un roman et permet de découvrir les intrigues des grands personnages de cour et de rencontrer les « hérétiques » menacés du bûcher que Marguerite de Navarre a tenté de sauver.

Éditeur de combats