Épopée pastorale

par Henri Gennatas

Henri Gennatas est un homme atypique ! Héron paisible, son totem lorsqu’il était chef d’une troupe d’éclaireurs unionistes est consacré pasteur en 1939 et quelques mois plus tard il est mobilisé comme lieutenant de cavalerie. Affecté ensuite comme aumônier des chantiers de jeunesse, il rejoint le groupe COMBAT de la Résistance et sabotera les départs au STO de 2000 jeunes des chantiers pour leur permettre de rejoindre les premiers maquis des basses Alpes et du Lubéron.  Condamné à mort par les Allemands, il vit dans la clandestinité. Capturé par les Italiens, il est libéré par ses amis de Combat et Libération. Il réorganise la Résistance à Marseille et participe à la libération de la ville. Il sera Directeur de Cabinet de Raymond Aubrac puis reprendra du service dans la 1ère armée du Général Delattre où il s’illustrera dans des combats contre l’armée allemande.

Il reprend ensuite sa mission de pasteur et sera actif dans les mouvements œcuméniques et sociaux et contre la guerre d’Algérie. Auteur de poèmes et de textes engagés durant la Résistance, cet ouvrage est son autobiographie romancée, celle d’un idéaliste engagé qui sait prendre des risques pour ses idées.