François de La Noue, « Bras de Fer »

par Nicole Vray

«  Grand homme de guerre et plus grand homme de bien » disait de lui Henri IV dont il était l’ami. François de la Noue, méconnu, soldat fidèle à son roi et à sa foi, est un grand personnage clé du XVIe siècle.

Surnommé Bras de Fer à cause de sa terrible blessure qui lui coûta un bras, cet éminent soldat était aussi un homme de lettres et un humaniste avant l’heure, auteur d’un volume essentiel, Discours politiques et militaires, dont Henri IV s’inspirera pour des articles de l’Edit de Nantes, et dont Napoléon dira «  c’est la Bible du soldat ». Allié et ami des plus puissantes familles de France (Henri IV, Coligny, Rohan), François de la Noue a su aussi toujours rester au service du peuple protestant.

 

Dans cette biographie, préfacée par le professeur Jean Meyer, Nicole Vray nous fait revivre ce personnage entier mais à l’histoire multiple, avec beaucoup de nuances, de précisions et aussi d’amour. Elle a su dans un récit à la fois vivant et documenté, redonner à cet acteur incontournable des guerres de Religion et grand esprit de tolérance, toute la mesure qu’il mérite.

 

Nicole Vray, Docteur ès-Lettres, membre de l’Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Caen, hébraïsante, est une spécialiste du protestantisme de l’ouest et de ses représentants. Elle est entre autres auteur d’ouvrages sur les guerres de religion, Henri IV et sa mère Jeanne d’Albret, François de La Noue, Catherine de Parthenay, le protestantisme à La Rochelle, dans l’Ouest et en Aunis Saintonge, particulièrement au XIXème siècle  avec les relations, jamais étudiées jusqu’ici, avec la Société évangélique de Genève. Elle a aussi publié plusieurs livres sur Théodore Monod qu’elle a bien connu.

Prix public : 19 euros

Achetez en ligne -François de La Noue -

Recensions et Publications similaires

You are a man! l’étonnante amitié entre Char... « You are a man ! » Voilà comment Charles de Gaulle qualifiait, en décembre 1943 à Alger, celui qui, d’opposant sceptique,  allait devenir un ami fid...
Camisards of the Cévennes par Richard Maltby When Louis XIV, the self-proclaimed “Sun King” decided to cancel the Edict of Nantes signed by his grandfather, he thought that French Protestants had...
Annette dans Réveil et c'est au tour d'Annette Monod d'être recensée dans Réveil: "cette biographie ... comble une lacune importante de l'histoire de la résistance fémini...
Résister, Lettres de Marie Durand Emprisonnée parce que protestante dans une France toute catholique, Marie Durand refusa d’abjurer et passa 38 ans dans une prison sinistre et malsaine...
Réfugié & Résistant, par Herbert Steinschneid... « Je suis le pasteur de cette commune et je m’élève au nom du Christ contre le meurtre de quatre hommes, quatre femmes et quatre enfants, qui sont tou...
Saint Jean-du-Gard, terre de liberté par Nelly Dur... À Saint-Jean-du-Gard, on sait lire, écrire et protester depuis la Réforme. L’obstination de la population dans ses revendications et sa résistance ...
Épopée pastorale Henri Gennatas est un homme atypique ! Héron paisible, son totem lorsqu’il était chef d’une troupe d’éclaireurs unionistes est consacré pasteur en 193...
L’apport économique des Huguenots par Meinra... Le départ de plus de 200 000 huguenots à la Révocation de l’Édit de Nantes  fut un désastre économique bien documenté pour le royaume de France. En r...
Jacques Martin, objecteur de conscience, Juste et ... « Je vous renvoie ci-joints mes papiers militaires et vous prie de voir là l’effet de ma décision de ne plus répondre aux appels que pourra m’adresser...
Refuge et Résistance, François Boulet Dans les années sombres de la Seconde Guerre mondiale, une petite ville de huit mille habitants, La Tronche, le petit Nice des Alpes, nichée dans une ...
Verdun, un dyptique par Wilfred Monod "C'est l'enfer infernal" Wilfred Monod a un fils au front à Verdun et n'a pas de nouvelles. Chaque jour, ce pasteur qui a consacré sa vie au pacifism...
Moissac 1939-1945, Résistants Justes et Juifs Sereinement, la ville de Moissac sauva plusieurs centaines d'enfants juifs entre 1940 et 1944. Le silence lia tous les habitants et permit aux jeunes ...