La guerre des paysans en Allemagne

par Friedrich Engels

Il faut les pulvériser, les étrangler, les saigner, en secret et en public, dès qu’on le peut, comme on doit le faire avec des chiens fous ! C’est pourquoi, mes chers Seigneurs, égorgez-les, abattez-les, étranglez-les, libérez ici, sauvez là !

C’est, en 1525, la recommandation de Luther pour réprimer la révolte des paysans menés par Tomas Münzer qui cherchent à obtenir plus de justice sociale. Il sera écouté par les princes allemands et plus de 100 000 paysans luthériens, seront massacrés.

Dans cet ouvrage Friedrich Engels analyse les causes sociales de la guerre des paysans et montre que cette révolte évangélique est aussi une lutte de classes et une tentative des princes protestants comptant sur la Réforme pour confisquer les biens de l’Église romaine.

L’auteur Friedrich Engels, co-auteur avec Karl Marx du Manifeste du Parti Communiste, est le fils d’un riche industriel luthérien du textile installé dans la Ruhr qui a découvert les excès du capitalisme industriel lors d’un « stage » à Manchester en 1842 dans l’entreprise de son père.