Les églises réformées de la vallée de Bourdeaux

par Eugène Arnaud

Quelle histoire religieuse agitée pour ce petit pays de Drôme méridionale ! Depuis toujours parcouru par les colporteurs vaudois, les cathares cherchant refuge, les calvinistes  prêchant l’Évangile de France à Genève, la Drôme en général et Bourdeaux en particulier eurent un rôle important dans l’histoire de la Réforme en France. C’est dans la forêt de Saoû  que les rescapés du « Camp de l’Eternel » viendront se réfugier, c’est dans ses montagnes qu’Isabeau Vincent, la « Bergère de Saou » se mit à prophétiser, c’est dans ses bois et chemins que Jaques Roger, infatigable prédicant du Dauphiné prêchera au risque de sa vie pendant des années.

Eugène Arnaud, le grand historien du protestantisme méridional, nous retrace la vie des églises réformées de la vallée de Bourdeaux depuis leur fondation jusqu’en 1850. La Renaissance  voit grandir ces communauté de croyants, la Révocation et les persécutions ne réussissent pas à les faire disparaître et la Révolution leur rend la liberté de conscience et le droit de pratiquer leur culte.

Cette brochure détaillée, découlant d’un dépouillement intensif de documents d’archive est indispensable à tous ceux qui s’intéressent au protestantisme drômois.