Archives pour l'étiquette conversion

Théophraste Renaudot, pionnier du journalisme et de la lutte contre la pauvreté,

par Nicole Vray

Vray Renaudot Couv 1

On connait bien, Théophraste Renaudot, par le prix qui porte son nom décerné chaque année par des journalistes ; en effet c’est Renaudot qui a créé en 1631, avec l’aide de Richelieu, la Gazette, premier journal à parution régulière.  La Gazette cessera de paraître en 1915, mais Renaudot reste en France l’ « inventeur  du journalisme ».

On connait moins, en revanche, le Renaudot inconnu et passionnant que nous fait découvrir Nicole Vray : un médecin huguenot, engagé toute sa vie dans la recherche de remèdes nouveaux à la maladie, l’ignorance, le chômage et la pauvreté.

Moderne dans son approche d’une solution structurelle et multiforme à l’éradication de la misère, Théophraste Renaudot propose et met en œuvre des solutions dans le domaine de l’assistance, de l’éducation, du crédit, de la recherche d’emploi, de la fiscalité et de l’administration publique. Il suggère même à Louis XIII que personne ne puisse obtenir de « charge honorable » (haute fonction)  s’il n’a auparavant fait ses preuves pendant un an au moins dans la lutte contre la pauvreté. Théophraste Renaudot s’affirme ainsi comme le premier en Europe à chercher une solution politique à la pauvreté.

Très moderne dans son approche de l’économique et fermement convaincu que la « charité » n’était pas une solution suffisante, Renaudot conçoit et met en œuvre des organisations de formation professionnelle, d’assistance à la recherche d’emploi, de financement de micro-entreprise, de médecine collective et individuelle et recommande des mesures fiscales pour favoriser la lutte contre la pauvreté. Au risque de l’anachronisme, on pourrait dire que Renaudot avait déjà imaginé et mis en place ce qui est devenu au XXIème siècle : Pôle Emploi, le CNAM, l’AP-HP et la BPI. D’ailleurs le Crédit Municipal (Mont de Piété) qu’il a fondé pour prêter de l’argent aux nécessiteux contre des objets de valeurs pour qu’ils puissent démarrer une activité industrielle ou commerciale existe toujours.

Cette biographie se distingue par l’étude générale et complète du personnage complexe qu’était Théophraste Renaudot : sa personnalité, sa vie de famille, sa conversion au catholicisme comme son anoblissement sous Louis XIII, les jalousies et les nombreux procès que ses découvertes déclenchaient. Basé sur l’important travail réalisé par G. Jubert, archiviste qui a dépouillé les papiers Renaudot de la Bibliothèque Nationale, elle éclaire d’un jour nouveau l’aventure toujours risquée de celui qui aura été le « pionnier du journalisme et de la lutte contre la pauvreté ».

Nicole Vray, Docteur ès-Lettres, membre de l’Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Caen,  est une spécialiste du protestantisme de l’ouest et de ses représentants. Elle est l’auteur d’ouvrages d’Histoire moderne et de biographies des grands personnages du XVIème au XXème siècle, dont celle de Théodore Monod qu’elle a bien connu. Les éditions Ampelos ont déjà publié Catherine de Parthenay et François de la Noue.

Prix public 14 €
Achetez en ligne -Théophraste Renaudot-

Je raconterai toutes tes merveilles,

par Bernard Dunand

Dunand Merveilles CouvertureFils d’un artiste renommé, Bernard Dunand suivra dans les traces de son père et deviendra un des spécialistes mondiaux de la décoration en laques et du mobilier art déco. Il aura une carrière internationale et participera entre autres à la décoration du paquebot France, du Jockey Club de Sao Paulo, du palais de Houphouët-Boigny à Abidjan et de la salle du Conseil d’administration de Total à Neuilly.

En juillet 1940, Bernard Dunand, artiste renommé et personnalité insouciante des « années folles » se retrouve prisonnier en Allemagne dans un camp pour officiers français. Il y découvrira la Bible et assisté par le pasteur Jaques Blocher qui avait été son condisciple à l’École Alsacienne, approfondira une vision du monde éclairée par l’Écriture. A son retour à Paris en 1945, il retrouve un atelier décimé depuis la mort de son père en 1942 et devra faire face à de nombreuses difficultés économiques et professionnelles. Mais la foi retrouvée dans l’Offlag ne le quittera pas et tout en fréquentant assidûment une église baptiste, il relancera son activité et reprendra sa place parmi les artistes qui ont marqué son époque.

Son autobiographie sincère et directe nous fait découvrir la vie et les émotions de ce grand artiste chrétien, ses succès comme ses échecs et nous fait partager l’espoir de celui qui a intitulé une de ses dernières œuvres : « Fais briller ma lumière »

 

Préface de Henri Blocher, (Doyen de la faculté évangélique de Vaux sur Seine) et de Felix Marcilhac, (spécialiste international de l’Art Déco et expert près la cour d’appel de Paris), éclairent les facettes spirituelles et artistiques de cet homme apaisé aussi à l’aise en compagnie des artistes et des puissants que de ses frères et sœurs évangéliques.

La frontière religieuse à Cadenet, par Françoise Appy

Appy Cadenet Couv 1Sous le régime de l’Edit de Nantes, les protestants provençaux connurent pratiquement un siècle de paix relative. A partir des documents d’archives, l’auteur suit l’interaction entre les membres des deux confessions et l’évolution de la « frontière religieuse ». On constate qu’avant même les persécutions qui annoncèrent la Révocation, la limite entre protestantisme et catholicisme n’était pas étanche et que familles et individus la traversaient régulièrement.  Cette fluidité de l’identité religieuse prend un nouvel intérêt dans un 21ème siècle qui, comme Malraux l’avait prédit : « sera religieux ou ne sera pas ».

Françoise Appy, spécialiste de l’histoire du protestantisme provençal et des théories de l’éducation étudie dans cet ouvrage la coexistence entre communautés de confessions différentes amenées à vivre ensemble dans un même village.

L’ouvrage étudie particulièrement les conversions des protestants au catholicisme et suit l’intégration de la minorité protestante dans la vie sociale du village. Cette intégration sera violemment arrêtée par l’Édit de Fontainebleau qui, révoquant l’Édit de Nantes, plongera la France et la Provence dans la division et provoquera l’exil de plus de 200 000 huguenots.

Prix recommandé : 15 €
Achetez en ligne -La frontière religieuse à Cadenet-

Felix Neff, l’apôtre des Hautes Alpes

par S. Lortsch

Lortsch Neff small couv1En 1825, un jeune pasteur suisse de 28 ans ouvre la première « école normale » de France dans un village isolé de la Vallée de Freissinières dans les Hautes Alpes.

Qui est ce jeune évangéliste qui parcourt à pied plus de 1600 km par an pour porter la Parole et alimenter le Réveil ?  Dans des terres depuis longtemps protestantes et vaudoises, mais épuisées par la misère et le manque d’instruction, Félix Neff rassemble les habitants, les aide spirituellement et éduque les enfants. Mais son œuvre ne s’arrête pas là; il organise les villageois pour qu’ils construisent ensemble des systèmes d’irrigation, introduit de nouvelles cultures et réforme la construction des habitations. Dans l’école qu’il fonde, destinée aux enfants de ses voisins souvent analphabètes, on enseignera la musique, la lecture, l’écriture et la géographie.

Responsable d’un des premiers grands mouvements de Réveil en France, Félix Neff, souvent appelé l’Apôtre des Hautes Alpes mourra d’épuisement à 31 ans. Il a laissé des Lettres émouvantes, et un exemple d’altruisme rarement égalé jusqu’à nos jours. Entre Oberlin et Schweitzer, il illustre une vocation humanitaire qui, loin des grands discours théoriques, s’implique, jusqu’à l’épuisement, dans l’aide au prochain le plus défavorisé.

Prix : 20  € / CHF 26

Achetez en ligne -Felix Neff-

Les Abjurations des protestants provençaux

appyforceztome2couv.jpgDans les quelques années qui précédèrent la Révocation de l’Edit de Nantes, des milliers de protestants furent forcés de se convertir, par la contrainte physique, financière ou psychologique.

Françoise Appy, historiennespécialiste du protestantisme provençal nous a présenté dans le Tome 1 la détresse de ces convertis et leurs motivations ainsi que et l’intolérance et les méthodes de leurs «missionnaires bottés».

Ce Tome 2 est le résultat d’années d’étude des archives locales, registres d’abjurations et registre de la Compagnie pour la Propagation de la Foi. Il liste, village par village, des centaines d’abjurants avec le détail de leur famille. Un index par nom de famille facilitera la tâche du généalogiste recherchant ses ancêtres huguenots et la liste impressionnante des sources permettra à l’amateur d’approfondir le sujet.

Un document clé pour la généalogie protestante et la généalogie provençale.

Prix recommandé : 18 €

Achetez en ligne -Les Abjurations des Protestants Provencaux-

Forcez les d’entrer !

par Françoise Appy

appyforcez1couv.jpgFrançoise Appy, historiennespécialiste du protestantisme provençal et des théories de l’éducation présente ici le résultat de plusieurs années de recherche surun moment poignant et peu connu de l’histoire provençale.

Dans les quelques années qui précédèrent la Révocation de l’Edit de Nantes, des milliers de protestants furent forcés de se convertir, par la contrainte physique, financière ou psychologique. L’auteur a étudié les archives locales et registres d’abjuration pour suivre les méthodes,les progrès et les justifications de cette campagne de conversion.

Ce Tome 1 nous fait revivre ainsi dans le détail la détresse de ces convertis et l’intolérance de leurs « missionnaires », un processus qui s’est déroulé dans toute la France, et dont les bases théologiques font encore des ravages aujourd’hui de par le monde.

Cet ouvrage s’accompagne d’une très abondante bibliographie sur les protestants provençaux, d’une liste des sources et d’un index des noms de famille cités qui sera utile au généalogiste.

Prix recommandé : 24 €

Achetez -Forcez les d'entrer ! - en ligne sur Lulu.com