Archives par mot-clé : industrie

William & Paul, technologie, entreprenariat et religion, Angleterre, France, États-Unis au XIXè siècle.

par Hélène Trocmé

En Angleterre au début du XIXème siècle, le perfectionnement du métier à tricoter permet à une nouvelle génération d’entrepreneurs de remplacer la fabrication artisanale et familiale de textiles par un « système » industriel.

À travers les parcours parallèles et croisés de William Carter, fils d’artisans-tricoteurs anglais méthodistes et de Paul Trocmé, fils de paysans-tisserands picards calvinistes, cet ouvrage étudie l’émergence de deux industries « de pointe » -les start-up de l’époque- en France et aux États-Unis.

La plongée dans les archives familiales de ces créateurs d’entreprise et l’exploration d’une abondante documentation dans trois pays révèlent le substrat culturel et les conditions technologiques propices à l’entreprenariat. À travers ces deux destins on perçoit de manière concrète comment, grâce à une éthique de travail qui encourage l’innovation et la prise de risques,  la  « supériorité britannique » incontestée du milieu du XIXè siècle  laisse peu à peu la place à de nouveaux foyers industriels en Nouvelle- Angleterre et en Picardie. 

 Hélène Trocmé, descendante de tisserands picards,  a enseigné aux États-Unis, à l’Université Marc Bloch de Strasbourg et au Centre d’Histoire Nord-Américaine de l’Université de Paris I. Elle a contribué à plusieurs ouvrages sur l’histoire des États-Unis, et publié notamment Les Américains et leur Architecture, Paris, Aubier, 1981 et Chicago 1890-1930, Paris, Éditions Autrement, 2001. Aux Éditions Ampelos, elle a présenté et annoté  Saint-Quentin sous le joug allemand, 2016.

André Kaspi, professeur émérite à la Sorbonne et spécialiste de l’histoire des États-Unis, a rédigé la préface.

 Prix public : 20 €/CHF 26

Achetez en ligne -William & Paul-

L’apport économique des Huguenots

par Meinrad Busslinger

busslinger-apport-couv1Le départ de plus de 200 000 huguenots à la Révocation de l’Édit de Nantes  fut un désastre économique bien documenté pour le royaume de France.

En revanche, l’importance de l’apport de ces réfugiés aux pays du Refuge est moins connue.  En plus de 200 pages accessibles à tous les lecteurs intéressés, l’auteur analyse et détaille l’apport économique et culturel des exilés français et décrit leurs entreprises et leurs succès.

Cet ouvrage nous montre à quel point ces réfugiés ont contribué à dynamiser et enrichir les pays où ils se sont installés.

L’auteur, Meinrad Busslinger, homme d’affaires international, Chevalier de l’Ordre du Mérite et diplômé de Harvard est passionné par l’économie et l’histoire du Refuge. Cet ouvrage est le résultat de 5 ans de recherches et de compilation d’informations sur l’impact économique des huguenots pour les pays du Refuge.

Prix recommandé : 19 €

 

Achetez en ligne -L'apport des Huguenots-

Les Réfugiés Huguenots en Suisse, Hollande, Russie et Scandinavie

par Charles Weiss

Dans les quelques années qui précédèrent et qui suivirent la Révocation de l’Édit de Nantes en 1685, l’exode des Protestants de France s’accéléra. Plus de 200 000 huguenots quittèrent la France, abandonnant leurs biens, et souvent une partie de leur famille pour échapper aux persécutions. Cet exode massif priva la France d’une population industrieuse et éduquée et apporta aux pays du Refuge des compétences variées et des personnalités courageuses.

Ce second tome de l’ouvrage de Charles Weiss (originellement publié en 1853 et qui fait encore autorité), est consacré à la diaspora protestante en Hollande, Suisse, Russie et Scandinavie. L’auteur étudie les conséquences tant pour la France que pour les pays d’accueil de la révocation sur les plans culturel, politique, social, économique, industriel et militaire.

On y retrouve les philosophes du Refuge, Jurieu et Bayle, exilés en Hollande, les protestants dauphinois et cévenols qui renforcèrent le commerce et la finance suisse, et même quelques huguenots d’Afrique du Sud qui au milieu du XIXème siècle ne savaient pas encore que le culte protestant avait été de nouveau autorisé en France.

Pour les amateurs de généalogie, un index des noms cités (près de 400 patronymes) permet de faciliter la recherche d’ancêtres exilés.

Un ouvrage clé sur une période importante et mal connue de notre histoire.

Illustration de couverture : « La fuite des Huguenots », par Jan Luyken

Prix recommandé : 28 €


Achetez -Les Réfugiés Huguenots Tome 2- sur Lulu.com.