Thémes traités

LienJustes

Les Justes: le courage de la fraternité

Durant la 2nde guerre mondiale,un grand nombre de protestants mirent leur vie et celles de leurs proches en danger pour cacher des Juifs. Sensibilisés à la situation des minorités en Allemagne, encouragés par les exhortations de Karl Barth, de nombreux pasteurs aidés de leurs paroissiens participèrent à des initiatives coordonnées pour faire échapper à la Shoah des Juifs de France ou d’ailleurs.

 

Grande Guerre : la fausse beauté du carnage

L’expression fausse beauté du carnage« fausse beauté du carnage » est de Jean-Norton CRU, l’historien protestant qui s’éleva contre l’embellissement de la guerre réalisé, consciemment ou non, par les auteurs à succès des années de guerre et d’après guerre. Les ouvrages publiés ici donnent la parole aux participants de la guerre, soldats et officiers dans les tranchées, civils à l’arrière, aumôniers et infirmières au service des blessés et mourants.

 

RévocatioOvale Saint Barthelemyn

1685 : Louis XIV révoque l’Édit de Nantes établi par son grand-père Henri IV pour donner un cadre législatif au vivre ensemble entre catholiques et protestants. Les temples sont détruits, les pasteurs exilés ou exécutés, les fidèles convertis de force grâce aux célèbres dragons, les missionnaires bottés. Plus de 200 000 protestants fuient la France, souvent au péril de leur vie, pour aller trouver la liberté en Suisse, en Allemagne, en Hollande, en Angleterre, parfois même en Amérique ou en Afrique du Sud et en Russie. Ils emportent avec eux leur foi, leurs savoirs faire, leur culture et seront un apport intellectuel et économique majeur pour les pays du Refuge.

 

 

La Rochelle

Protestants de l’Ouest

 

 

 

 

Refuge

Le Refuge

 

 

 

 

3 Becs

Protestants de la Drôme

 

 

 

Insigne des protestants résistants

Résistance Protestante

 

 

 

 

Alsace

Protestants d’Alsace Lorraine

 

 

 

 

[space px= »40″]

Éditeur de combats