Théodore Monod

par Nicole Vray

                    Né en 1902, de sa jeunesse à ses derniers jours en 2000, Théodore Monod n’a eu qu’un seul moteur, sa foi.

Fils  et petit-fils de pasteurs, l’adolescent puis l’homme mûr est resté attaché à l’enseignement évangélique, et sa vie a été une suite de combats par fidélité à la Parole.

                   En temps de guerre comme en temps de paix, le professeur Monod est toujours resté fidèle à sa foi et à ses engagements, tous tendus vers la paix, la tolérance et le « ehrfurcht », le respect de la vie sous toutes ses formes, en partage avec ses compagnons de route qu’étaient Amadou Hampaté Bâ, Vercors, Louis Massignon, le père Teilhard de Chardin ou Albert Schweitzer.  

                   La préface de ce livre est de Jean-Claude Hureau, Docteur ès sciences, professeur honoraire du Muséum national d’histoire naturelle, proche et ami de Théodore Monod.

close

Restez informés de nos publications et activités  !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.