Une femme dans la Grande Guerre

par Madeleine Blocher-Saillens

Blocher Saillens Journal de Guerre couv1Quel triste dimanche ! dès le 2 Août 1914, lendemain de la déclaration de guerre, Madeleine Blocher Saillens comprends que la période qui commence ne sera pas une joyeuse marche victorieuse mais une longue épreuve meurtrière.
Qui mieux qu’une femme, croyante et féministe engagée qui deviendra la première pasteure baptiste française dans les années 30, pouvait avoir l’intuition de la folie des hommes et la décrire dans sa progression quotidienne telle qu’elle était ressentie à l’arrière ? Madeleine Blocher Saillens, femme de pasteur et fille du célèbre évangéliste Ruben Saillens analyse les nouvelles et l’impact de la guerre sur le quotidien des français avec l’intelligence d’une jeune femme aisée à la fibre sociale et la compassion d’une sœur de soldat et d’une mère de jeunes enfants.
Malgré un patriotisme fervent nous sommes loin du bellicisme fanfaron que la presse répandait à l’arrière, et sans douter de la victoire, elle se rend compte qu’ « elle sera durement achetée ! ce sera la banqueroute pour toutes les nations d’Europe. »
Un éclairage original et passionnant et un rare témoignage d’une femme sur la Grande Guerre.

prix public : 15€
Achetez en ligne -Une femme dans la Grande Guerre-

« un document très concret »  Gabrielle Cadier dans le BSHPF

Recensions et Publications similaires

A la racine de toutes les guerres par Henri Nick, La correspondance de 1917 de Henri Nick; Dans ce tome 5, après la bataille de la Somme, le pasteur Nick, veuf depuis le début de l’année 1917, re...
Génération Rosa Parks,par Anniel Hatton 50 ans après l’assassinat de Martin Luther King, les femmes qui l’ont aidé à mener son combat non violent sont enfin mises en valeur. A travers les po...
Odyssée prussienne, par Paul Helmlinger J’ai une certaine satisfaction de n’avoir jamais tiré un seul coup de fusil contre un ennemi pendant toute la guerre, bien qu’à un moment donné j’aura...
Annette Monod, L’ange du Vel’d’H... par Frédéric Anquetil  Rendue célèbre pour son rôle au Vel’d’Hiv’ par le film La Rafle, Annette Monod, consacra sa vie aux prisonniers. D’abo...
Une famille dans la Grande Guerre par Gabrielle Ca... Charles Maurras (qui n'a jamais participé à la Grande Guerre) parlait, dans L’Action Française de la famille Monod comme d'une « race étrangère.....
Ce qui laboure nos cœurs par Henri & Hélène N... « En pleine attaque le pasteur Nick, dont la haute silhouette (toujours surchargée de musettes, couvertures, paquets divers, tout cela destiné a...
L’aube sanglante par Samuel Bourguet Originaire du Tarn, fils de pasteur, Samuel Bourguet choisit l’artillerie à la sortie de Polytechnique. Ses positions républicaines au moment de ...
A l’heure où les balles ne sifflent pas par ... Lorsqu’en juin 1915, le caporal Edmond Cheuva du 43e régiment d’infanterie refuse de participer au peloton qui doit fusiller des soldats russes e...
Eugénie Bost, femme de cœur, de tête et de foi, pr...  J’ai pris l’initiative de tout.  Cette simple remarque d’Eugénie Bost qu’un beau-frère admiratif décrit comme « aussi calme dans ses c...
Les Poilus des Éditions Ampelos à Craonne Cette année encore, nos ouvrages sur la Grande Guerre, écrits par ceux qui l'ont faite, sont disponible au Salon du Livre de Craonne.
Saint-Quentin sous le joug allemand,par Louise Dum... Louise Trocmé est la fille de Paul Trocmé, important industriel protestant de Saint Quentin. En 1914, elle est veuve et s'occupe de ses enfants ainsi ...
Verdun, un dyptique par Wilfred Monod "C'est l'enfer infernal" Wilfred Monod a un fils au front à Verdun et n'a pas de nouvelles. Chaque jour, ce pasteur qui a consacré sa vie au pacifisme...