Visages de l’endométriose

par les Invisibles

Errances médicales, erreurs de diagnostics, remise en question de la parole des femmes, violences gynécologiques physiques et psychologiques, incompréhension du corps familial, enseignant et professionnel, soixante-quatre femmes témoignent de leur quotidien avec l’endométriose et l’adénomyose, maladies chroniques inflammatoires qui affaiblissent le système immunitaire. 

Loin des statistiques, la parole se libère grâce à ce projet ambitieux, une série photographique qui montre ces femmes sans artifices à travers des portraits, des « natures mortes » et des témoignages retranscrits bouleversants de sincérité. 

Ce livre est la continuité logique de l’exposition indépendante immersive « Les Invisibles » menée par la collagiste Anaïs Morisset Desmond (Ut Barley) et le photographe Martin Straub.

C’est notre mère, notre sœur, notre copine, notre femme, notre collègue, notre voisine, la femme que nous croisons dans la rue… C’est pour toutes ces femmes et leurs proches qu’il est nécessaire de démystifier les préjugés autour de cette maladie et donc de les écouter… La banalisation de la douleur des femmes est encore trop étouffée !

Rendons visible l’invisible.

close

Restez informés de nos publications et activités  !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.