Käthe Kollwitz

par Martine Lecoq

Käthe Kollwitz est une sculptrice et graveuse bien connue en Allemagne où deux musées lui sont dédiés. Sa longue vie l’a amenée à côtoyer de très près les courants artistiques majeurs qui ont marqué le 19ème siècle finissant et les premières décennies du 20ème siècle jusqu’à la seconde guerre.

Suite à la mort sur le front de son fils cadet en 1914, son art d’une puissance poignante s’est attaché à rendre la tragédie des émotions humaines.

Engagée idéologiquement, elle trouve son accomplissement dans la description de plus en plus expressionniste des scènes de misère, de révolte et de deuil.

Sa « Pietà agrandie », drame de la maternité mais aussi hommage à la paix universelle, est exposée à la vue de tous dans la Neue Wache de Berlin, principal mémorial allemand dédié aux « victimes de la guerre et de la tyrannie ».

Martine Lecoq est journaliste, écrivain et critique d’art. 

Restez informés de nos publications et activités  !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.