Archives par mot-clé : amérique

Observations sur les Quakers,

Antoine Benezet

Benezet Quakers Couv1Antoine Bénézet est né en 1713 à Saint-Quentin, en France, dans une famille de huguenots originaires du Languedoc. Chassés de France par la Révocation de l’Édit de Nantes, ses parents s’installent aux Pays Bas puis à Londres, et finalement en Pennsylvanie. C’est en Angleterre que Jean-Etienne, le père d’Antoine, découvrit les Quakers et qu’il rejoignit leur groupe, la Société des Amis. A son arrivée en Amérique, la famille s’installe en Pennsylvanie, Etat fondé par les Quakers. Le jeune Antoine, à son tour, rejoint ce groupe et abandonne rapidement sa carrière dans le négoce pour devenir éducateur et professeur dans une école quaker tout en donnant chez lui des cours du soir pour des enfants d’esclaves. En 1754, il quitte cette école pour fonder la première école de filles d’Amérique, et quelques années plus tard il fonde une école pour les Africains-américains, tout en écrivant de nombreux pamphlets contre l’esclavage. En 1775, avec l’aide de nombreux Quakers, Bénézet fonda la première société anti esclavagiste dont Benjamin Franklin devint le président après la mort du fondateur. Fidèle à la philosophie quaker, Bénézet était aussi un pacifiste convaincu et un homme humble et amical.

Son ouvrage sur les Quakers en Amérique fut écrit pour présenter à ses anciens compatriotes français les idées et doctrines de la Société des Amis (Quakers) à l’époque très peu connue en France.

La préface de Jeanne-Henriette Louis, spécialiste des Quakers et du pacifisme entre autres, présente l’ouvrage de Bénézet dans son contexte religieux et historique et l’inscrit dans les courants d’idées de l’époque.

Prix public : 9 €

Achetez en ligne -Observations sur les Quakers-