Tous les articles par AmpelosWebMaster

Bernard Palissy,

par Nicole Vray

        On connaît bien l’image montrant Bernard Palissy brûlant son mobilier pour alimenter son four de potier. Et l’on sait aussi que cette folie apparente lui permit de découvrir le secret des plus beaux émaux. Mais ce que l’on sait moins c’est l’importance de cet autodidacte dans le mouvement scientifique de la Renaissance, sa foi fervente qui lui valut de mourir à la Bastille, enfermé comme hérétique, ses recherches sur ce qui allait devenir l’hydrologie et la chimie et son amour profond de la nature et ses beautés.

     Avec sa verve habituelle, Nicole Vray nous fait suivre Palissy dans son apprentissage, ses échecs et ses succès, le soutien » des puissants et des mécènes de la Cour de France. L’auteur dévoile aussi, avec les côtés brillants de la Renaissance, la part d’ombre angoissante du XVIe siècle qui lui valut une vie difficile et parfois misérable

Nicole Vray fait renaître un personnage exceptionnel et méconnu, lumineux comme ses céramiques, miroirs de sa foi.

Le dernier vainqueur,

par Henri Nick

Le 6ème et dernier tome de la correspondance de guerre d’Henri Nick.

« Avec l’entrée progressive des troupes américaines dans la guerre, l’état d’esprit des jeunes gens en zone non occupée change ; les enfants Nick et leurs amis offrent une bonne illustration de cette forme étonnante d’anticipation de la paix… alors que rien n’est encore gagné !

Pour Henri Nick, c’est le retour à la vie civile. Il adresse aux soldats de son 1er corps d’armée une lettre qui a tout d’une épître.

De retour à Lille, il reprend les activités du Foyer du Peuple. Certains collaborateurs sont encore là, d’autres sont de retour de l’enfer, plusieurs ne reviendront pas. »

Le pasteur Henri Nick (1868-1954) est l’une des grandes figures du Christianisme social protestant. Pendant plus de cinquante années, il fait de l’évangélisation populaire dans le faubourg lillois de Fives. Conscient de l’importance du milieu dans la construction d’individualités libres, il se préoccupe aussi bien de la misère sociale que de la situation morale de celles et ceux qui fréquentent le Foyer du peuple.

De sensibilité socialiste, sans être un pacifiste radical, il soutiendra les revendications des objecteurs de conscience dans les années trente puis assistera des familles juives persécutées durant la Seconde Guerre mondiale. Il sera reconnu « Juste parmi les Nations ».

Prix : 29 €